CNBOICE ~ HERE, IN MY HEAD ♪

[Live Report] CNBLUE SUMMER ROCK FESTIVAL 2014 : Retour sur le ROCK NATION et le SUMMER SONIC [FR]



Retrouvez cet article sur cnblue.fr!


CNBLUE can’t stop and never stop, c’est bien vrai. Alors que le groupe n’avait pas encore terminé sa tournée asiatique Can’t Stop, il s’est tout de même réservé une partie de l’été pour retourner jouer sur les scènes japonaises à l’occasion de quelques festivals. Et pas des moindres. Cet été, il était possible de voir les quatre garçons au ROCK NATION suivi du SUMMER SONIC pour trois jours digne d’un véritable marathon mais riche en musique, les 15, 16 et 17 août, durant lesquels FTISLAND était aussi présent.

Le ROCK NATION, un des événements du célèbre a-nation, se déroulait pour la deuxième fois cet été, après la première édition en 2012. Déjà présent à celle-ci, CNBLUE rejoignait donc à nouveau le line-up de cette année aux côtés des artistes japonais EDGE OF LIFE, MICHAEL, Shishido Kafuka et Kawamura Ryuichi mais aussi de leur camarade FTISLAND, représentant à eux deux leur pays, la Corée du Sud. Ce soir, six artistes étaient donc présents pour assurer le show, séduisant une audience de 15 000 personnes au Yoyogi National Gymnasium.

Après que FTISLAND ait assuré la transition entre le pays du soleil levant et celui du matin calme, CNBLUE était le dernier groupe à monter sur scène. A ce moment, les Boice, venues nombreuses malgré que l’événement se déroulait un vendredi en fin d’après-midi, ont manifesté leur présence et de nombreux lightsticks bleus se sont allumés dans la salle.

FTISLAND a offert un moment de pure folie durant sa performance. En prenant le relais, les Blue boys ont su maintenir parfaitement l’ambiance. Devant une foule teintée de bleu, les garçons sont entrés sur scène dans un style simple mais rock et a invité le public à se laisser emporter dans la « tempête bleue » (BLUE STORM) avec énergie et enthousiasme. Celle-ci s’est déclenchée et a fait rapidement des ravages au son de Ryu Can Do It, nouvelle version de One Time, qui fut utilisée comme thème du joueur de baseball Ryu Hyun Jin cette saison. Le choix de ce titre, en particulier au Japon, a eu de quoi surprendre le public qui ne s’attendait pas à cette version. Les Japonais furent les premiers à bénéficier de ce morceau en live et furent donc les premiers conquis.

Après avoir bien chauffé à bloc la foule, pas de répit. CNBLUE a immédiatement enchaîné avec In My Head, titre incontournable mené par un jeu de guitare brillant et une puissance vocale remarquable de la part de Yonghwa et Jonghyun. Pas de flammes comme on a connu dans les concerts solos du groupe mais cela n’a pas empêché l’atmosphère d’être très chaude. Entre deux couplets, Yonghwa s’est exclamé « a-nation, we love you! » Nous aussi !

Une autre piste devenue culte dans les concerts de CNBLUE : Wake Up introduite par les riffs énergiques de Jonghyun, annonçant la suite de cette folle soirée après une ouverture excitante. Pendant que Minhyuk, Jungshin et Jonghyun enchaînaient leurs solos respectifs, Yonghwa invitait le public à faire de plus en plus de bruit à chaque fois qu’il hurlait « Wake Up! Wake Up! » ou répétait à différentes fréquences les mêmes notes improvisées à la guitare. Et pas de doute. A en constater la puissance des cris, les fans étaient bien réveillés ! Chacun a profité de chaque instant. Un point fort dans les concerts au Japon ; les règles étant très strictes et suivies de près, vous ne verrez personne sortir son appareil photo ou son téléphone portable pour capturer ne serait-ce qu’un petit cliché. Tout le monde profite du spectacle et de la musique. C’est la force de la musique. JUST MUSIC!

De leur côté, les garçons ne se sont pas relâchés une seule fois, pris par un brin de folie et d’énergie, interagissant les uns avec les autres et également avec la foule, comme Yonghwa qui envoyait généreusement des flying kiss aux demoiselles. Coffee Shop, I’m Sorry et Lady ont suivi dans cette même ambiance endiablée. Rock & Dance. Voilà quels étaient les mots-clefs de la set list de ce ROCK NATION 2014, bien qu’elle manquait de nouveautés. Enfin, la performance, et donc le festival, se sont clôturés par une touche émotionnelle avec Can’t Stop.

Le lendemain, CNBLUE remettait le couvert avec le SUMMER SONIC auquel les garçons participaient pour la deuxième fois sur la même Rainbow Stage pour Tokyo et la Flower Stage pour Osaka, le jour suivant. SUMMER SONIC ; célèbre festival de rock japonais qui se déroule depuis des années. Tous les grands noms de la scène rock sont déjà passés au moins une fois par ce grand événement musical. Alors qu’ils n’étaient encore qu’indépendants au Japon, les membres de CNBLUE assistaient au festival en tant que spectateur. Ce jour-là, ils se retrouvaient de l’autre côté de la barrière pour la deuxième année consécutive. « C’était un rêve à l’époque. Cela prouve que les rêves deviennent vraiment réalité. » C’est ce que Yonghwa avait clairement déclaré l’an passé.

A Tokyo, CNBLUE était également le dernier groupe à jouer. A l’approche de 20h10, les Boice s’impatientaient. Hélas, en raison des réglages qui duraient plus longtemps que prévu, la performance a été retardée de quelques minutes. Cependant, cela a permis aux Boice de bénéficier d’un petit moment VIP (ou VIB – Very Important Boice ?) : assister à un dernier soundcheck avec Minhyuk, Jungshin et Jonghyun sur scène, improvisant à trois une partie de In My Head.

Comme au ROCK NATION, Ryu Can Do It fut la première piste pour un démarrage en trombe. La set list fut la même pour ce SUMMER SONIC. D’ailleurs, petite anecdote concernant le premier morceau : en vue des emplois du temps chargés de chacun, notamment Yonghwa et Jungshin, occupés avec le tournage de leur dramas respectifs, les membres n’ont quasiment pas eu l’occasion de se réunir pour répéter. De ce fait, Ryu Can Do It a entre autres été répété avant le concert Can’t Stop à Kuala Lumpur. En effet, la mélodie inspirée de One Time s’était laissée entendre depuis l’extérieur du Stade Negara. Ceci explique aussi le fait que la set list ne contenait pas plus de nouvelles chansons au lieu des incontournables, déjà jouées lors des festivals l’année dernière.

Pas vraiment de surprise de ce côté-là donc. Mais ceci dit, le groupe s’est montré bien plus énergique que la veille, prouvant l’importance de ce festival à leurs yeux. Leur force et leur énergie n’ont aucune limite. Yonghwa ne s’est pas arrêté d’hurler, danser, sauter et courir sur scène. Jonghyun jouait avec beaucoup de fun du début à la fin. Totalement dans son élément, le guitariste mêle toujours énergie et plaisir dans son jeu de scène. Ainsi, il vous est difficile de détacher votre regard de cet homme tant il est captivant. Bien plus encore quand lui et Yonghwa se mettent dos à dos pour jouer ensemble les solos. Ces moments « JongHwa » n’ont pas manqué, en particulier pendant Wake Up et Coffee Shop.
Les garçons n’ont rien lâché jusqu’au solo final de I’m Sorry pendant lequel Yonghwa, Jonghyun et Jungshin se sont réunis autour de la batterie de Minhyuk, témoignant des forts liens qui unissent ces quatre frères.
Cette Rainbow Stage aura durement vibré ce soir-là et ce SUMMER SONIC 2014 à Tokyo s’est finalement lui aussi terminé en beauté avec Can’t Stop.

Dernière étape enfin, le SUMMER SONIC à Osaka. Contrairement à Tokyo, les concerts se déroulaient tous en plein air. Cette fois les seconds à monter sur scène après l’opening act, les membres de CNBLUE étaient attendus par de nombreux et nombreuses Boice caché(e)s sous leur towel pour se protéger du soleil. Car en effet, c’était un soleil de plomb et une chaleur difficilement supportable qui régnaient sur le site de Maishima et ce, dès l’ouverture du festival à 10 heures du matin. Mais il en fallait plus pour stopper CNBLUE. « Nous sommes prêts à nous battre contre la chaleur de l’été et à baigner dans la sueur. » Performance aussi détonante qu’à Tokyo, CNBLUE a facilement relevé son défi d’affronter la terrible chaleur de ce mois d’août. Yonghwa et Jonghyun se sont souvent approchés de la scène (Jonghyun s’y est parfois même assis quelques minutes), éveillant l’euphorie de la foule. De même, Yonghwa et Jungshin, duo inséparable, interagissaient souvent ensemble, avec séduction et avec le sourire. Même s’il était un peu loin derrière sa batterie, Minhyuk jouait lui avec puissance. Wake Up et Coffee Shop furent une fois de plus les moments forts du live. Plus de doute, ces pistes envoient vraiment du punch en live ! Surtout quand elles sont pimentées par les pas de danses robotiques ou sexy du leader.

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin. Après cette osmose profonde, Can’t Stop marquait la fin de ce SUMMER SONIC à Osaka pour CNBLUE et la fin de trois jours de live intenses. On ne regrette pas d’avoir dû affronter le soleil ou les longues heures d’attente. Mais ne vous inquiétez pas Boice, ce n’est qu’un au revoir. A la fin du mois, CNBLUE sera de retour pour l’Arena Tour 2014 WAVE en commençant par un double concert au Nippon Budokan les 29 et 30 octobre.


SET LIST

Ryu Can Do It
In My Head
Wake Up
Coffee Shop
I’m Sorry
Lady
Can’t Stop


© Mrs. KIA

posted 2 weeks ago with 2 notes

[Live Report] CNBLUE SUMMER ROCK FESTIVAL 2014 : Feedback on ROCK NATION and SUMMER SONIC [EN]



CNBLUE ‘can’t stop’ and ‘never stop’, that’s true. Even if the band had not ended its Asian Tour Can’t Stop yet, the boys spent a part of their summer on Japanese stages for some music festivals. And definitely the best events! This summer, it was possible to see the four boys at ROCK NATION, followed by SUMMER SONIC for three crazy days with JUST MUSIC which were like a marathon on August 15, 16 and 17. CNBLUE was not alone as Korean band since FTISLAND, from the same agency, also attended the same events.

ROCK NATION, one of the events from famous a-nation, was held for the second time this summer, after the first live in 2012. And for CNBLUE, it was also the second time attending. With FTISLAND, they represented their own country, South Korea, among the Japanese bands and artists EDGE OF LIFE, MICHAEL, Shishido Kafuka and Kawamura Ryuichi. That night, six artists performed and made the show, seducing 15 000 people at Yoyogi National Gymnasium.

After FTISLAND's performance, making the transition between the land of the rising sun and the land of the morning calm, CNBLUE was the last band to come on stage. At that moment, many Boice were here to cheer them even if the event was held on Friday and switched on their blue lightsticks.

FTISLAND performed with full of madness and right after, the Blue boys were able to do more. In front of a blue crowd, they appeared in simple but rock style with black and white top and invited the audience to be carried away by the blue storm with energy and enthusiasm. It started and was devastating with Ryu Can Do It, new version of One Time, which has been used as Ryu Hyun Jin's theme song this season. Opening the show with this track, especially in Japan, definitely surprised the audience that didn't expect this one. Japanese fans were the first to enjoy the live version and the first that approved and loved it.

Following this exciting beginning, there was no break. CNBLUE quickly continued with In My Head, famous song leaded by a brilliant guitar sound and a powerful voice. No flamethrowers like during solo concerts but the atmosphere was incredibly hot though. While singing the lyrics, Yonghwa shouted “a-nation, we love you!” Me too!

Another song that became popular at CNBLUE's concerts; Wake Up, introduced by Jonghyun's energetic guitar riffs. While Minhyuk, Jungshin and Jonghyun were playing their own solo, Yonghwa was asking the audience to make more and more noise every time he was screaming “Wake Up! Wake Up!” or playing at different frequencies the same note with his guitar. There was no doubt. By hearing the loudness of the screams, fans were woken up well! Everyone enjoyed each moment. A positive point regarding concerts in Japan; the rules are very strict and always monitored. So you probably won’t see anybody trying to take some pictures with his camera. Everybody is enjoying the show and the music only. That’s the power of music. JUST MUSIC!

Same for the boys. They interacted together with the audience and Yonghwa often sent flying kisses. Coffee Shop, I’m Sorry and Lady followed. Rock & Dance. These were the keywords of the set list for this ROCK NATION 2014 even if new songs were missing. Finally, performance and festival ended by sweet and emotional notes of Can’t Stop.

The day after, CNBLUE attended SUMMER SONIC for the second time on the same Rainbow Stage for Tokyo and Flower Stage for Osaka the last day. SUMMER SONIC; famous Japanese rock festival that happens every summer for more than 10 years. The most famous rock bands already performed at this big event. While they were still Indies in Japan, CNBLUE members attended the festival as spectators. That day, they were at the other side of the barrier for the second consecutive year. “SUMMER SONIC was a dream. What I feel now is that dreams definitely become true!” That’s what Yonghwa said past year.

In Tokyo, CNBLUE was also the last to perform. At 8:10pm, Boice were anticipating the show. However, because of long soundcheck, performance started in late. But this little problem enabled Boice to enjoy a short VIP moment (or VIB - Very Important Boice?): seeing a last soundcheck with Minhyuk, Jungshin and Jonghyun on stage, improvising a part of In My Head.

Like at ROCK NATION, Ryu Can Do It was the first track for a crazy opening. Set list was the same for SUMMER SONIC. By the way, let me share a short story regarding this song: as the boys had personally a busy schedule, especially Yonghwa and Jungshin with their own drama filming, members didn’t often have time for practice together. So the boys practiced Ryu Can Do It during rehearsal of Can’t Stop live in Malaysia. Indeed, the melody inspired by One Time had been heard by fans outside Stadium Negara. That’s also why new songs, including Truth, Still or Go your way, were not played during these events in Japan.

So, no surprise regarding the songs. But the boys were incredibly more energetic than the day before, showing how much they like this music fest. Their power has no limit! Yonghwa didn’t stop screaming, dancing, jumping and running on stage. Jonghyun played with full of fun from beginning to the end. This guy always gives energy and pleasure while playing guitar. So, it’s really difficult to not focus on him as he is so fascinating. Even more when Yonghwa and him played solos together, very close each other. There were so many “JongHwa” moments, especially during Wake Up and Coffee Shop.
They made the show until I’m Sorry; at that moment, Yonghwa, Jonghyun and Jungshin, gathered around Minhyuk's drums for the final solo, showing their strong friendship.
Rainbow Stage turned crazy that night and SUMMER SONIC 2014 in Tokyo finally ended with Can’t Stop too.

Last step to finish, SUMER SONIC in Osaka. Unlike in Tokyo, live performances were all outside stages. That time, CNBLUE played as second band after the opening act and many Boice waited for them, hidden under their towel to avoid the Sun. Indeed, weather was very hot at Maishima area since the opening of the fest at 10:00 am. But that hot summer didn’t stop CNBLUE. “We are ready to fight against summer hot and be bathed in sweat.” And they kept their words and were able to fight this terrible weather through a performance as impressive as in Tokyo. Yonghwa and Jonghyun played together at the edge of the stage (Jonghyun often sat down there too), creating an intensive reaction of the audience. SUMMER SONIC Osaka also revealed the best couple Yonghwa and Jungshin who often interacted together with cuteness and big smile. Even if he was a bit far, Minhyuk played drums powerfully, falling into the rhythm. Wake Up and Coffee Shop were once again the highlights of the live. Sure, these tracks are really incredible when played on stage. Even more with Yonghwa doing his special dance session, robotic and sexy.

Unfortunately, all good things have an ending. After this deep osmosis, Can’t Stop was the song to close the performance at SUMMER SONIC Osaka for CNBLUE. And it was also the end of three intensive days of concerts. We don’t regret the fight against hot summer and the long hours of waiting. But don’t worry Boice, it’s just a goodbye. At the end of the month, CNBLUE will be back in Japan for Arena Tour 2014 WAVE. The tour will start by a double concert at Nippon Budokan on October 29th and 30th.


SET LIST

Ryu Can Do It
In My Head
Wake Up
Coffee Shop
I’m Sorry
Lady
Can’t Stop


© Mrs. KIA

posted 2 weeks ago with 26 notes

[Video] BANG BANG 2014 Fall/Winter CF


© 뱅뱅 BANGBANG@youtube

posted 2 weeks ago with 5 notes

[Infos] CNBLUE [Can’t Stop] Live in Nanjing



Can’t Stop Tour is not over for CNBLUE! The boys will experience another scene in China as they will perform in Nanjing on next November! The concert will be held at Nanjing Olympic Sports Center Gymnasium.

2014 CNBLUE Live [Can’t Stop] in Nanjing

Date: November 29th
Venue: Nanjing Olympic Sports Center Gymnasium
Ticket sales date: Coming soon
Ticket Booking: Coming soon

2014 CNBLUE Live [Can’t Stop]

✔ 2014.04.19 : Jamsil Indoor Stadium (Seoul, South Korea)
✔ 2014.04.20 : Jamsil Indoor Stadium (Seoul, South Korea)
✔ 2014.05.04 : IMPACT Arena (Bangkok, Thailand)
✔ 2014.05.10 : Singapore Indoor Stadium (Singapore)
✔ 2014.05.17 : Asiaworld Expo Arena (Hong Kong)
✔ 2014.05.18 : Asiaworld Expo Arena (Hong Kong)
✔ 2014.05.24 : EXCO Convention Hall (Daegu, South Korea)
✔ 2014.06.15 : Shanghai Grand Stage (Shanghai, China)
✔ 2014.06.21 : KBS Hall (Busan, South Korea)
✔ 2014.07.26 : Taipei Exhibition Hall 4F (Taipei, Taiwan)
✔ 2014.07.27 : Taipei Exhibition Hall 4F (Taipei, Taiwan)
✔ 2014.08.09 : Stadium Negara (Kuala Lumpur, Malaysia)
✔ 2014.09.19 : Smart Aratena Coliseum (Manila, Philippines)
✖ 2014.11.29 : Nanjing Olympic Sports Center Gymnasium (Nanjing, China)


Source : fncent.com
© Mrs. KIA
posted 2 weeks ago with 11 notes

[Scans] Lee Jungshin and Kim SoYoung in CeCi Magazine (October 2014)


© yfftw

posted 3 weeks ago with 12 notes

[Scans] CNBLUE in Ray Magazine (November 2014)


© yfftw

posted 3 weeks ago with 17 notes

[Scans] CNBLUE in Ray Magazine (November 2014)


© yfftw

posted 3 weeks ago with 80 notes

[Scans] CNBLUE in Ray Magazine (November 2014)


© yfftw

posted 3 weeks ago with 15 notes

[Scans] CNBLUE in Cancam Magazine (November 2014)


© yfftw

posted 3 weeks ago with 10 notes

[Scans] Yonghwa in Hanryū pia Magazine (October 2014)


© yfftw

posted 3 weeks ago with 8 notes